Notre équipe

Les collaborateurs du ZOG

Carlo Lejeune (né en 1963) est historien. Depuis 2013, il est directeur du ZOG et membre du Comité et du Conseil scientifique. Il a effectué ses études dans les universités de Louvain-la-Neuve, Bonn et Cologne. Il obtient son doctorat à Trèves avec un travail sur les relations culturelles entre la Belgique et l’Allemagne (1925-1980). C’est un éminent spécialiste de l’histoire régionale de la région de langue allemande de Belgique du XXe siècle et de sa transmission didactique. Ses thèmes de prédilection englobent l’histoire sociale et du quotidien de la région de langue allemande, ainsi que les relations entre la Belgique et l’Allemagne. Depuis le 1er septembre 2013, il travaille à mi‑temps pour le Centre ; puis, à temps plein depuis le 1 er septembre 2014.

Alfred Rauw (né en 1958) : enseignant à l’école primaire, il est également collaborateur scientifique au ZOG. Il a travaillé pendant 38 ans dans le système éducatif de la commune de Bullange. Depuis le 1er septembre 2016, il travaille à temps plein pour le ZOG. Il est principalement chargé de la gestion didactique de divers projets et coordonne le travail de numérisation du Centre. Il effectue des recherches sur différents sujets liés à l’histoire régionale. Il a reçu, en collaboration avec le groupe de travail de l’histoire du village de Murrange, le prix du Parlement de la Communauté germanophone de Belgique en 2004 et 2016 en histoire.

Vitus Sproten (né en 1993), est historien et collaborateur scientifique auprès du ZOG. Il a fait ses études en histoire et sciences politiques à l’Université de Trèves ainsi que en histoire à l’Université de Liège. Ses travaux s’orientaient principalement sur l'histoire des médias et l’histoire de la Belgique et de l’Allemagne. Il est employé à mi-temps au ZOG depuis le 1er novembre 2016 et prépare son doctorat au Centre for Contemporary and Digital History (C2DH) de l’Université du Luxembourg. Son travail de doctorat traite les échanges culturels  dans la région Meuse-Rhin (respectivement des villes d’Aix-la-Chapelle, Maastricht et Liège).

Eric Wiesemes (né en 1972) : cet historien est un ancien collaborateur scientifique du centre d’histoire régionale. Il a étudié les sciences politiques et l’histoire à l’Université technique de Rhénanie-Westphalie d’Aix-la-Chapelle. C’est un spécialiste de la période de la Seconde Guerre mondiale à Eupen-Malmedy. Il a été actif auprès du Centre du 1er septembre 2015 au 1er septembre 2016 à raison de 16 heures hebdomadaires, puis à nouveau pour 3 heures hebdomadaires entre les 1erseptembre 2016 à 2017. Il a été principalement responsable de la base de données de l’histoire de la Belgique de l’Est.

 

Le comité du ZOG

Le comité gère les affaires courantes.

Els Herrebout (née en 1961) : historienne et archiviste. Elle est la présidente du ZOG et membre du Conseil scientifique. Elle a étudié aux Universités de Louvain et d’Anvers et est cheffe de service aux Archives de l’Etat d’Eupen. Elle a publié de nombreux inventaires, études archivistiques et contributions sur l’histoire de la région de langue allemande. Els Herrebout met son expertise des archives au service du centre et valorise également le rôle des Archives de l’Etat au paysage historique de la Communauté Germanophone.

Carlo Lejeune, est administrateur-délégué de l’asbl (voir ci-dessus) depuis 2014

Wilfried Jousten (né en 1971) : est secrétaire du ZOG depuis 2014. Il a entrepris une formation de bibliothécaire-documentaliste à Liège. Il travaille en tant que bibliothécaire et archiviste auprès du Parlement de la Communauté germanophone de Belgique. Ses publications concernent surtout l'histoire ecclésiastique de la Communauté Germanophone. Il est membre du comité de l’association « Zwischen Venn und Schneifel » et de l’association pour la promotion des Archives dans la Communauté germanophone de Belgique.

Lothar Trantes (né en 1959) : trésorier du ZOG depuis 2014. Il est actif en tant qu’expert-comptable auprès d’un cabinet de conseils fiscaux luxembourgeois ainsi que trésorier bénévole pour le compte de l’Association Royale d’histoire « Zwischen Venn und Schneifel » de Saint-Vith.

 

Le Conseil scientifique du ZOG : 

Le Conseil scientifique est le groupe de réflexion du Centre. Il développe des concepts, accompagne et conduit des recherches.

Andreas Fickers (né en 1971) : préside le Conseil scientifique et est membre du comité du ZOG. Il a étudié l’histoire, la philosophie ainsi que la sociologie et est Professeur en histoire contemporaine et numérique à l’Université de Luxembourg. Ses travaux de recherche portent principalement sur l’histoire technique en Europe, l’histoire transnationale des médias et l’histoire numérique. Il est depuis 2016 le directeur du centre interdisciplinaire « Centre for Contemporary and Digital History » de l’Université de Luxembourg.

Christoph Brüll (né en 1979) : historien. A fait ses études à l’Université de Liège et a soutenu sa thèse à l’Université d’Iéna. Il a collaboré entre 2009 et 2017 comme chercheur au Fonds national pour la recherche scientifique (FRS-FNRS) à l’Université de Liège. Il est employé dès 2007 comme Senior Research Scientist à l’Université de Luxembourg. Ses publications traitent les relations entre l’Allemagne et la Belgique, des questions de l’histoire politique et sociale transnationale en Europe occidentale et de l’histoire de l’historiographie.

David Engels (né en 1979) : professeur d'histoire ancienne. A étudié et soutenu sa thèse à l’Université technique de Rhénanie-Westphalie, à Aix-la-Chapelle. A partir de 2008, il enseigne l’histoire romaine à Université libre de Bruxelles (ULB). Il devient entre 2012 et 2017 rédacteur en chef de la revue et Collection de livres Latomus. Ses recherches s’orientent principalement sur l’histoire des religions à l’époque romaine, l’Orient hellénique, la philosophie de l'histoire et l’histoire de la réception.

Els Herrebout (voir ci-dessus)

Carlo Lejeune (voir ci-dessus)

Peter M. Quadflieg (né en 1982) : a étudié l’histoire, l’économie politique ainsi que l’histoire économique et sociale à l’Université technique de Rhénanie-Westphalie, à Aix-la-Chapelle. Boursier de 2007 à 2015, il devient ensuite assistant de recherche. Il passe sa thèse en 2014 dans le domaine de l’enseignement et la recherche en histoire économique, sociale et technologique. Il suit la formation d’archiviste de 2015 à 2017 aux Archives d’Etat de Hesse (Archives d'Etat de Hesse, Marbourg) et à l’Ecole d'Archives de Marbourg. Il occupe la fonction de premier assistant et chef de service adjoint des Archives de l’Etat d’Eupen et a publié de nombreuses contributions sur l’histoire contemporaine de la Communauté Germanophone.

zurück zur Übersicht